Le nouveau site Studiomag est arrivé!

 
Il s’est fait attendre, c’est peu de le dire! On ne l’espérait plus… Et pourtant il est enfin arrivé, le nouveau site internet de Studiomag! Et force est de constater qu’il est réellement impressionnant! Le contenu est d’une richesse incroyable. Toutes les sorties de films classées semaine par semaine depuis des années, des infos en pagaille, les critiques des films, les DVD, des dossiers, des quizz, un blog de la rédaction, possibilité de se créer un compte perso pour laisser critiques et évaluations de films… le tout gratuitement!
 
Pour les lecteurs du magazine (il faut taper le code), une partie vidéo est accessible avec courts métrages, interviews…
 
Bref, un vrai contenu exaustif, riche et de qualité, à l’image de ce magazine!
 
Il y a encore quelques bugs sur le compte perso et dans la fonction recherche, mais tout devrait entrer dans l’odre dans les jours ou les semaines à venir… Le forum reste en place, mais lui aussi devrait évoluer…
 
Courez le visiter, il en vaut vraiment la peine! http://www.studiomagazine.fr/home.asp
Publicités

Google Earth en montre-t-il trop?

Voilà un débat qui fait rage actuellement, particulièrement en Inde. Faut-il accepter que le logiciel gratuit qui permet de visualiser une bonne partie du globe (et en particulier les grandes villes) à des échelle très précises continue à tout montrer dans cette période où la psychose terroriste n’a jamais été aussi forte? En France aussi, des députés s’étaient étonnés de voir apparaître à de très bonnes résolutions des sites sensibles (militaires ou centrales nucléaires).
Le logiciel Google Earth va-t-il être adapté aux vœux et desiderata de chaque pays ? Google est actuellement en pourparlers avec les autorités indiennes. Objet des tractations : « flouter » certaines zones sensibles, telles que les bâtiments officiels, et autres installations dont la sécurité doit être assurée coûte que coûte. Contrairement à ce qu’indiquait le journal national Times of India, aucun accord n’aurait été à ce jour conclu, affirment plusieurs sources américaines.
Toutefois, ce n’est pas la première fois que l’Inde exprime ce genre de vœux. En 2005, V.S. Ramamurthy, le secrétaire du ministère fédéral indien de la Science et de la Technologie, estimait à propos des outils Google qu’ils pourraient « sérieusement compromettre la sécurité d’un pays ». En France, Earth dévoile sans hésiter les zones militaires sensibles, là où Geoportail, le site de l’IGN, est astreint à tout cacher. La différence est cependant de taille puisque Géoportail a mis en ligne des photos aériennes (et non des images satellites) dont la résolution est bien meilleure.
Google, qui a lancé voilà peu en Inde son programme publicitaire Google AdWords et un centre de recherches et développement dans le pays va-t-il plier à ces demandes ? Les voies économiques sont souvent plus importantes que la volonté de ne pas se censurer et donc de ne plus rien cacher. On peut par exemple parfaitement visiter certaines bases militaires américaines, le port militaire de San Diego ou la zone d’essais nucléaires dans le Névada (si, si, je vous l’assure, j’ai testé! Dans certaines zones, il y a d’ailleurs des formes assez étranges, d’immenses bassins artificiels… Quand on a quelques notions de télédétection, c’est vraiment passionnant!). Mais on ne va pas refaire ici la série X-Files! Google Earth est un magnifique outil, et il serait dommage qu’il soit bridé ou censuré. Entre secrets d’états et développement de l’information, Google a au moins le mérite de lancer le débat… 

Tous les blogs sont-ils crédibles?

 
Quelle est la crédibilité des blogueurs face aux experts du marketing? Voilà une question qui fait débat sur Internet ces derniers temps… En effet, les blogueurs influents sont de plus en plus sollicités par les marques qui leur envoient leurs produits pour qu’ils en parlent. Une pratique qui fait scandale dans la blogosphère. Pour les professionnels du marketing, les blogueurs doivent être transparents. Et oui, tout n’est pas rose sur les blogs, certains nous mentent!  
 
De plus en plus de marques offrent des produits aux blogueurs dans le cadre de campagnes marketing afin que ces derniers en parlent, en bien ou en mal, sur leur site. Une pratique qui soulève aujourd’hui des questions d’éthique au sein de la blogosphère. Le débat a été lancé suite à l’envoi par Microsoft fin décembre d’une centaine de PC portables à des blogueurs influents. Ces ordinateurs de marque Acer, d’une valeur dépassant les 2.000 dollars, étaient équipés de Windows Vista. L’objectif était de permettre aux destinataires de tester le nouveau système, a expliqué Microsoft. Il a également précisé qu’ils pouvaient garder le PC ou le renvoyer. Visiblement, je ne suis pas un de ces "blogueurs influents" car je n’ai pas eu cette chance! En même temps, avec environ 350 visites par mois, on ne peut pas dire que je sois très influent!   Faut dire, avec Maria en page d’accueil, c’est pas comme ça que je vais attirer le client!    Comme le rapporte le New York Times, certains blogueurs assimilent cette opération à un pot-de-vin. D’autres estiment en revanche qu’il s’agit d’un bon moyen d’évaluer Vista avec un matériel suffisamment puissant pour le tester. La blogosphère fait donc désormais face au même dilemme que connaît la presse spécialisée (et tous les journalistes en général…) depuis des années.

Une pratique marketing désormais courante

Certains blogueurs refusent clairement ce genre de pratiques. L’animatrice du blog deedeeparis.com écrit: «Pouvoir tester un produit avant d’en parler permet aux blogueurs de transmettre une information fiable, en toute connaissance de cause. Evidemment, il existe un risque: celui de se faire «acheter» par une marque. Un blogueur à qui l’on offre un ordinateur à plus de 2.000 euros peut certainement avoir du mal à faire preuve d’esprit critique». Elle confirme avoir reçu des produits de la part de constructeurs, mais s’est donné comme règle de signaler explicitement dans ses billets qu’ils lui avaient été donnés. «Ce qui n’empêche pas les critiques acerbes», souligne-t-elle. Deedee se dit favorable à la mise en place de règles d’éthique au sein de la communauté. «Reste à savoir quelles règles adopter, et comment… C’est d’ailleurs un des sujets brûlants du moment!» La question est d’autant plus sensible qu’une grande marque a créé de faux blogs, tenus par de faux adolescents, faisant la promo de leurs produits. Ils cependant été rapidement démasqués, leur façon de s’exprimer et de penser ne correspondant pas du tout à ceux d’adolescents de base. Mais ce coup d’essai pourrait se développer à l’avenir, il s’agit donc de se montrer vigilent! 

Les sociétés de marketing recommandent la transparence

Plusieurs agences de conseil en marketing se sont positionnés sur le "buzz produit" en exploitant l’univers des blogs. C’est le cas de la société luxembourgeoise Vanksen via sa plate-forme BuzzParadise. Elle a mené plus d’une quarantaine de campagnes de blog marketing, notamment pour LG et Nokia, en offrant souvent des produits. «Le succès des blogs est dû à leur crédibilité qui dépend de leur indépendance. C’est pourquoi nous demandons aux blogueurs participants à nos campagnes d’être transparents et d’indiquer dans quel cadre ils ont testé un produit», explique à ZDNet.fr Emmanuel Vivier, un de ses directeurs associés. Même son de cloches chez l’agence française Heaven. «Nous recommandons vivement la transparence» indique Arthur Kannas, son fondateur. Il déplore l’apparition d’une «vague de mercenaires» qui créent des blogs uniquement pour se voir offrir de produits. Le dirigeant se dit également «préoccupé» par les marques qui donnent des produits sans vérifier les retours sur investissements.

Mais rassurez-vous, pour ma part je resterai au cours de cette année 2007 d’une honnêteté sans faille! Non on ne m’achètera pas! Je continuerai à faire mes critiques ciné, spectacles, arts, livres ou musique en toute indépendance (de toute façon je ne parle que de ce que j’aime!), à m’énerver contre Sarkozy et contre les chiffres truqués que l’on essaie de nous faire avaler! Blogueurs, blogueuses, on vous ment, on vous spolie! Euh, non je n’en suis quand même pas encore là… Moi ce serait plutôt, comme le disait Oscar Wilde… "Je peux résister à tout sauf à la tentation"… J’adore cette phrase, pas vous? Donc je veux bien me laisser tenter, mais en toute honnêteté! C’est ma résolution pour cette nouvelle année!