Kaleb. Saison 3 : fusion de Myra Eljundir

kaleb-tome-3

Kaleb. Saison 3 : fusion

Editions Robert Laffont, collection « R », 2013, 439 pages

Résumé : Le don d’empathie de Kaleb ne cesse de s’accroître. Est-il l’élu dont la prophétie du volcan prédit l’avènement ? Le livre du volcan pourrait lui apporter des réponses sur ses origines et ses ancêtres, mais son pouvoir est destructeur. Il devra battre ses ennemis et sauver celle qu’il aime.

Critique : Avec ce troisième tome, Myra Eljundir ou plutôt Ingrid Desjours, clôt de façon étonnante sa saga des enfants du volcan. En effet, l’auteure choisit de proposer, au-delà de Kaleb, une histoire complète des origines de ces êtres aux pouvoirs surnaturels. Chacun des protagonistes se croit l’Elu de la prophétie et jusqu’au bout Ingrid Desjours maintient un suspense intense.

Pourtant, ce dernier volume m’a pour le moins désarçonné. En voulant, à tout prix expliquer toute l’histoire et les origines des Enfants du volcan, l’auteure perd de vue le cœur de son propos à savoir Kaleb qui n’a finalement qu’une présence secondaire. C’est à ce personnage que l’on s’est attaché et il semble ici totalement désincarné.

D’ailleurs les ellipses dans l’histoire contemporaine sont tellement nombreuses que certains passages, notamment dans l’affrontement final, manquent cruellement d’épaisseur, voire de vraisemblance, et m’ont fait passer à côté des enjeux qui étaient pourtant au cœur des deux premiers volumes. Je suis ici resté sur ma faim même si toutes les pièces du puzzle sont bien réunies. Tout va trop vite et manque de contenu comme si l’auteure s’était contrainte à ne pas faire trop long dans ce roman adressé aux adolescents et jeunes adultes. Dommage car toute cette histoire est passionnante et d’une grande richesse comme le prouve la richesse de la mythologie des enfants du volcan qui nous est totalement exposée. Une fin en demi-teinte.

3/5

Publicités