Captain America : Civil War **

Captain America: Civil War : Affiche

Ce troisième volet des aventures de Captain America, même si on le voit par ailleurs dans Avengers, met cette fois totalement à jour ses divergences de point de vue avec Iron Man. L’idée est intéressante et ayant trouvé Le Soldat de l’hiver très réussi, je me suis laissé tenter par ce nouvel opus, Civil War, mis en scène par Anthony et Joe Russo. Au casting, on ne change pas une équipe qui gagne avec Chris Evans, Robert Downey Jr, et Scarlett Johansson.

Jusqu’à présent, j’avais toujours été embarqué par cette série de films des superhéros Marvel, mais cette fois j’ai été relativement déçu. Sur le papier, cette confrontation promettait le meilleur entre deux visions du monde, pourtant les enjeux restent relativement limités. En effet, les scénaristes ne peuvent pas aller trop loin, ces héros restant malgré tout des « gentils ». Du coup le suspense reste relativement limité et l’on attend longuement une scène réellement spectaculaire malgré quelques bons moments ici ou là.

Au passage, on nous ressort un Spider Man un peu tête à claque dont on se demande ce qu’il vient faire là. Et puis arrive la scène de l’aéroport et là c’est la déception. Une scène mal filmée, des effets spéciaux franchement pas à la hauteur des films précédents et des dialogues médiocres. Plus de 2 heures de film pour avancer si peu dans l’histoire, je me suis dit que Marvel devait quelque peu se ressaisir s’ils veulent éviter de tuer la poule aux œufs d’or. Au final, un divertissement familial un peu trop long, peu habité et clairement moins bon que les opus précédents. A réserver aux fans.

Publicités

Captain America, le soldat de l’hiver ***

 

Captain America, le soldat de l'hiver : Affiche

Captain America, le soldat de l’hiver

Avec ce deuxième volet de Captain America, Marvel poursuit l’exploration de son écurie de super-héros et de sa série cinématographique des Avengers.

Certes, à force d’empiler tous ces films, tout cela manque un peu d’originalité. Il s’agit aujourd’hui davantage de cinéma industriel de divertissement que de démarche artistique. Cela dit, ce film, comme les précédents, est d’une efficacité redoutable et reste porté par des effets spéciaux toujours aussi impressionnants.

Ce Captain America, tout droit décongelé de la Seconde Guerre mondiale, est le symbole de la gentille Amérique, généreuse et protectrice du bien, face à de méchants terroristes avides de pouvoir et d’argent. En cette période de perte des repères, l’Amérique a sans doute besoin de retrouver une part de son innocence et de sa bonne conscience… Ce qui explique probablement une grande part du succès de ce film !

J’ai apprécié l’aspect très spectaculaire du film, le joyeux foutoir scénaristique, volontiers conspirationniste, à la façon de la trilogie Jason Boorne, et la plastique irréprochable des acteurs, particulièrement Chris Evans et Scarlett Johansson.

Au final, un film très calibré, pas inoubliable, mais un efficace divertissement réservant quelques passages pour le moins spectaculaires. On n’en attend pas plus de ce genre de film et le contrat est largement et généreusement rempli.