Vous n’aurez pas ma haine d’Antoine Leiris

Vous n’aurez pas ma haine

Auteur : Antoine Leiris

Editions Fayard, 2016, 144 pages

Impossible de ne pas être bouleversé par la lecture de ce texte d’une rare force, prolongement d’un texte posté sur les réseaux sociaux dans les jours qui ont suivi l’attentat du Bataclan au cours duquel Antoine Leiris a perdu sa femme, Hélène Muyal-Leiris. Il explique, sans détour, l’angoisse dans les heures qui ont suivi l’attentat, la solitude, le deuil.

Ce qui fait la puissance de Vous n’aurez pas ma haine est qu’Antoine Leiris, touché au plus profond, s’adresse à son jeune fils de 17 mois, orphelin de mère, auquel il explique son amour infini pour cette femme. Face à la mort, il préfère parler de la vie.

Les meurtriers ne sont pas au cœur de ce texte, la colère n’est pas au cœur de ce texte. Au contraire, au milieu des invectives et des cris de haine, Antoine Leiris choisit de répondre par la dignité et l’amour. Cela rend son texte encore plus juste, touchant et indéniablement universel.

Il est difficile d’en dire plus sans être submergé par l’émotion ou sans en galvauder le propos. L’unique façon de découvrir Vous n’aurez pas ma haine, c’est de le lire.

4,5/5 ©Lionel Four. lionelfour

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s