Une famille à louer **

Une Famille à louer : Affiche

Des Emotifs anonymes à Marie Heurtin, en passant par L’Homme qui rit, la filmographie de Jean-Pierre Améris est assez éclectique mais possède un fil conducteur qui est de représenter des personnages en marge, différents, inadaptés à une certaine « normalité ». Si la réussite n’est pas toujours pleinement au rendez-vous, je reconnais cependant au réalisateur une sincérité dans le propos et une recherche de l’émotion juste, touchante ou émouvante.

Avec Une Famille à louer, Jean-Pierre Améris propose une franche comédie. S’il se veut dans la lignée des Emotifs anonymes, ce nouveau film se veut plus efficace, porté par deux habitués du genre, Poelvoorde et Efira, avec une dimension sociale forte. Pourtant, il perd en émotion et en originalité, ce qu’il gagne en rythme. Les situations sont souvent drôles, les dialogues efficaces, mais force est de constater que l’ensemble a des airs de déjà vu.

Au final, Jean-Pierre Améris démontre une nouvelle fois son talent dans son sens du cadre, des décors, ou encore sa direction d’acteurs, mais cette comédie, certes sympathique, peine à se distinguer de nombreuses autres comédies sentimentales françaises ou américaines. Un feel good movie sincère, plutôt drôle, mais peu marquant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s