Matin Brun de Franck Pavloff

Matin brun

Matin brun

Editions Cheyne, 1998, 11 pages

Résumé : Le narrateur et Charlie vivent la montée d’un régime politique extrême, l’État brun. Alors que les lois racistes et liberticides se multiplient, eux se disent qu’ils sont en sécurité, protégés par ce nouveau régime. Pour éviter les ennuis, ils détournent les yeux. Mais ne risquent-ils pas de payer le prix de leurs petites lâchetés quotidiennes ?

Critique : Cette très courte nouvelle de Franck Pavloff décrit parfaitement, en quelques pages (onze seulement), le processus de mise en place d’un régime totalitaire et d’élimination des opposants.

L’auteur montre comment personne ne réagit à la perte progressive des libertés et comment l’étau se referme peu à peu sur chaque citoyen qui devient suspect par défaut et coupable jusqu’à preuve du contraire. L’absurdité des régimes fascistes et de leur xénophobie est parfaitement décrite en quelques lignes.

Cette nouvelle est une merveille d’intelligence qui dit l’essentiel sans profusion de mots. Sans indication temporelle ou spatiale, ces quelques pages sont universelles. Elles sont un plaidoyer simple et efficace pour la liberté de penser et le droit à la différence.

En ces temps de montée des populismes et des haines abjectes, à découvrir et à faire découvrir, notamment aux jeunes lecteurs.

4,25/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s