Suite française **

Suite Française : Affiche

Si je me suis intéressé à cette adaptation du roman posthume d’Irène Némirovsky, ce n’est pas tant pour les qualités artistiques de ce film, que pour le destin tragique de son auteure, morte en déportation en 1942, dont les textes ont été miraculeusement sauvés. Avec Suite française, elle avait pour ambition de suivre, presque en temps réel, le destin de français sous l’occupation allemande. Seuls les deux premières parties auront été achevées (Exode et Dolce).

Avec son casting international, Saul Dibb adapte ce roman en anglais, ce qui a de quoi surprendre puisque l’histoire se déroule dans un petit village de la campagne française. Mais passons, c’est assez courant dans le cinéma hollywoodien… Là où le film aurait pu être convaincant, c’est lorsqu’il s’intéresse aux choix que vont faire les divers personnages, ce qui aura ensuite un impact sur leur positionnement vis-à-vis des allemands, collaboration, résistance ou simple volonté d’essayer de survivre dans la tourmente. En ce sens, les personnages, dont aucun n’est véritablement binaire ou stéréotypé, sont remarquablement interprétés. Mais comme le film et le roman s’achèvent en 1942, en raison des événements tragiques précédemment décrits, les conséquences de ces choix, nous ne les verrons que partiellement… Dans ces conditions, était-il judicieux d’adapter ce roman inachevé ? Oui, à condition d’en retranscrire toute la complexité…

Et le problème est le traitement simpliste qui en est fait. En tournant essentiellement autour de la relation entre la jeune française esseulée et le bel officier allemand, le film a plus des airs de mélodrame sirupeux que de tragédie historique ample portant sur les conséquences des choix de chacun dans un contexte de guerre. La critique sociale féroce, qui fait le cœur du roman d’Irène Némirovsky, est malheureusement galvaudée au profit d’une bluette déjà vue et traitée à de multiples reprises au cinéma ou à la télévision.

Un film convenu, sans surprise, trop classique qui n’est sauvé que par ses excellents interprètes qui apportent un peu de relief à une mise en scène bien plate…

Publicités

Une réflexion sur “Suite française **

  1. Pingback: En mai fais ce qu’il te plaît *** | Chez Lionel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s