Kaleb. Saison 1 de Myra Eljundir

Kaleb Tome 1

Kaleb. Saison 1

Editions Robert Laffont, collection R, 2012, 441 pages.

Résumé : A 19 ans, Kaleb Helgusson développe des capacités d’empathe. Il est capable de se connecter aux émotions des personnes pour mieux les manipuler. Peu à peu, il se laisse griser par ce pouvoir de plus en plus puissant au risque de mettre la vie de ses proches en danger. Il semblerait que ce don lui vienne de sa mère mais il ne sait rien d’elle. Pourtant cela est nécessaire car le réseau Sentinel, qui surveille les enfants du volcan qui ont développé des dons comme le sien, a décidé de l’abattre.

Critique : Les trilogies fantastiques sont à la mode dans la littérature pour ados et jeunes adultes, là où cette série semble plus intéressante que d’autres c’est que son auteure, Myra Eljundir, plus connue sous le nom d’Ingrid Desjours, propose de suivre un personnage de « méchant ». Mais Kaleb Helgusson l’est-il vraiment ? Il aura des choix à faire qui le conduiront du côté du bien ou du mal. Ce sera sans doute tout l’enjeu des tomes qui suivront.

Ce questionnement fait forcément penser à La Guerre des étoiles et au « côté obscure de la force », il me semble qu’il y a là une influence largement digérée par l’auteure. La mise en place des personnages et des enjeux est quelque peu laborieuse dans une première partie mais peu à peu je me suis laissé prendre dans cette histoire où il est bien difficile de déterminer les intentions réelles des personnages. Sont-ils bons ou mauvais ? C’est le flou le plus total et c’est ce qui rend le suspense aussi fort pour la suite, donnant envie d’en poursuivre la lecture.

Certains passages sont plutôt politiquement incorrects pour un roman pour adolescents ce qui ne devrait pas manquer de leur plaire. Au-delà de l’histoire, c’est bien le message sur le libre-arbitre et les conséquences des choix que chacun fait dans sa vie qui fait que l’ouvrage mérite qu’on s’y intéresse. Je passerai donc outre les nombreuses imperfections du récit, les facilités et les quelques incohérences pour voir que sur l’ensemble la lecture est agréable et qu’à la fin de ce premier tome, on souhaite en découvrir la suite. Reste à confirmer sur les deux tomes suivants.

3,25/5

Publicités

Une réflexion sur “Kaleb. Saison 1 de Myra Eljundir

  1. Pingback: Kaleb. Saison 2 : Abigail de Myra Eljundir | Chez Lionel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s