Ma vie avec Liberace ***

Ma vie avec Liberace : Affiche

Après avoir mis ses acteurs à nu (au sens propre) dans Magic Mike, Steven Soderbergh s’intéresse à l’une des stars du Music Hall américain des années 70-80, homosexuel dans le placard, Liberace. Tant et si bien qu’on se demande si le réalisateur ne serait pas en train de nous faire son coming-out par films interposés ! Plus sérieusement, ce film est d’une richesse inouïe tant dans son contenu, que dans le jeu des acteurs, ou dans la reconstitution d’une époque. Ma vie avec Liberace est une indéniable réussite, l’un des meilleurs films de l’année qui n’a pourtant pas eu droit à une sortie en salle aux Etats-Unis, car jugé trop « gay », on croit rêver…

Au-delà de cette histoire d’amour entre un Michael Douglas exceptionnel et un Matt Damon non moins excellent, Soderbergh propose un drame puissant, au kitsch excessif assumé et à l’humour féroce. A travers ce personnage excentrique, le réalisateur propose la satyre d’une société américaine schizophrène, obnubilée par le succès, se régalant des excès de ses célébrités mais prompte à les condamner au moindre scandale. En quête d’une éternelle jeunesse, Liberace, tel un vampire, monstre dominateur profitant de sa richesse et de son statut, croque les jeunes hommes, les façonne à son image pour mieux les jeter dès qu’ils se sont brûlés les ailes à son contact.

Cette histoire d’amour vouée à l’échec est au final très prévisible, mais cette esthétique et ces personnages flamboyants et excessifs nous entraînent dans une descente aux enfers vertigineuse. On pourra reprocher à la dernière partie du film, très mélodramatique, d’être un peu agaçante sur la forme et moins originale, mais cela ne gâche en rien ce biopic d’une densité rare. A mi-chemin du cinéma indépendant, Soderbergh démontre une nouvelle fois qu’il est un très grand réalisateur, d’autant plus lorsqu’il s’affranchit de l’influence des grands studios hollywoodiens…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s