Carrie de Stephen King

Carrie

J’ai Lu, 1978, 252 pages.

Résumé : Carrie White, adolescente de 17 ans, timide et solitaire, subit le fanatisme religieux de sa mère et le harcèlement de ses camarades de classe. Elle possède le don de télékinésie qu’elle maîtrise difficilement et qui l’oblige à se refermer encore plus sur elle-même. Afin d’aider Carrie à aller vers les autres, Susan Snell, très populaire au lycée, demande à son petit ami, Tommy Ross, de l’inviter au bal de printemps. Carrie reprend confiance en elle. Mais cette invitation ne cache-t-elle pas un piège cruel ?

Critique : Carrie marque ma première rencontre avec Stephen King, auteur incontournable de la littérature fantastique et d’angoisse. Je m’étonne d’ailleurs moi-même de l’avoir négligé si longtemps. En même temps les adaptations que j’avais pu voir de ses livres ne m’avaient jamais totalement convaincues…

L’ouvrage se présente comme une suite de rapports d’enquête et de témoignages qui nous permettent de progresser dans l’intrigue. La forme du récit est donc assez originale mais ce choix présente un inconvénient, sa froideur factuelle et sa vision clinique des événements. En effet, il empêche toute empathie pour l’héroïne ou les principaux protagonistes de l’histoire alors que l’intérêt du personnage de Carrie réside justement dans ce trop plein d’émotions contenues qui vont se déchaîner lors d’une funeste soirée. Le résultat est qu’à aucun moment je me suis senti impliqué dans cette histoire.

Reste, malgré tout, le propos en filigrane avec une dénonciation forte du harcèlement scolaire et de la difficulté pour les jeunes « différents » à s’intégrer à un âge où seule la norme compte. Un autre thème fort, est la mise en cause du fondamentalisme religieux, notamment dans l’éducation, et de ses dégâts pour les enfants qui en sont les victimes. Ces deux éléments méritent à eux seuls de s’intéresser à ce roman. Mais pour ceux qu’une approche documentaire ou biographique dans une œuvre de fiction peut rebuter, passez votre chemin.

3/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s