Les rats. Tome 1 de James Herbert

Les rats. Tome 1

Presses Pocket, Terreur, 1989, 186 pages

Résumé : Depuis toujours les rats vivent dans l’ombre et craignent les hommes. Pourtant à Londres, certains se montrent plus agressifs et commencent à apprécier la chair humaine. Rapidement, ils s’aperçoivent que leur nombre fait leur force et les attaques sanglantes se multiplient sans que les autorités n’arrivent à trouver une parade. Un jeune enseignant, Harris, affecté dans un établissement populaire, proche des docks, est témoin des premiers massacres. Il devient rapidement indispensable à la lutte contre ces rongeurs.

Critique : Ce premier tome d’une trilogie est devenu un classique de la littérature horrifique. A la lecture, les processus d’invasion et les massacres commis pas les rats font penser à des romans ou des films plus récents traitant d’invasions de vampires ou de mort vivants. La trame n’en est finalement pas très éloignée.

Le style de James Herbert est fluide et efficace et n’a pas trop vieilli (ce roman date des années 70). On frémit lors des attaques décrites avec nombre de détails gores et ces masses grouillantes de rats vous donneront sans doute quelques insomnies ! L’horreur est savamment distillée et le roman va crescendo.

On suit cette invasion alternativement à travers les yeux d’un jeune prof ou des victimes des attaques donnant à l’ensemble une dimension humaine. L’ouvrage est aussi intéressant dans sa réflexion sociale et politique sur l’Angleterre des années 70. La description des docks de Londres, quartiers alors populaires et laissés plus ou moins à l’abandon depuis la Seconde Guerre mondiale, est passionnante.

J’ai juste regretté une fin beaucoup trop rapidement et facilement expédiée à la fois sur l’origine de ces rats et [spoiler] sur leur destruction, même si la référence à la légende du Joueur de flûte de Hamelin est amusante.

3,75/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s