Rouge métro de Claudine Galea

Rouge métro

Editions du Rouergue, collection DoAdo Noir, 2007, 111 pages

Résumé: Cerise est au lycée à Paris. Comme chaque jour, elle prend le métro pour s’y rendre. Elle aime observer les personnes qui l’entourent, leurs habitudes. Elle s’invente des histoires à partir des morceaux de conversations qu’elle peut entendre. Pourtant, tout a changé depuis quelques semaines, depuis ce soir là qu’elle ne peut oublier, qu’elle ne peut se sortir de la tête. Elle pense sans arrêt à cet homme aux yeux verts qui faisait la manche dans le métro et à ce moment où tout a basculé.

Critique: On suit le quotidien d’une jeune fille comme les autres qui prend chaque jour le métro pour se rendre au lycée, mais rapidement on comprend que Cerise a subi un traumatisme quelques semaines auparavant. Le suspense tient dans ce qui s’est passé dans le métro ce soir là et il faudra attendre les dernières pages pour le savoir.

L’histoire met du temps à se décanter mais on comprend rapidement où l’auteure veut nous conduire. Le résultat est un certain ennui qui gagne le lecteur d’autant que la fin est très rapidement expédiée. Tout ça pour ça ? se dit-on à la dernière page.

Malgré tout, les romans mettant en scène la mendicité et exprimant l’indifférence et le rejet que subissent les SDF ne sont pas si nombreux. C’est sans doute cette façon d’aborder l’exclusion sociale à travers une scène quotidienne que nous avons tous vécue qui fait l’intérêt principal de ce court texte.

3/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s