La lignée. Tome 1 de Guillermo Del Toro et Chuck Hogan

La Lignée. Tome 1

Presses de la Cité, Pocket, 2009, 573 pages

Résumé : La tour de contrôle de l’aéroport JFK à New York a perdu tout contact avec un avion en provenance de Berlin après son atterrissage. L’avion semble vide, toute lumière éteinte. Ephraïm et son équipe d’épidémiologistes son les premiers à monter à bord. Ils découvrent tous les passagers morts, sauf quatre. Bactérie, virus, attentat ? Les scientifiques sont démunis. Lorsque les cadavres disparaissent mystérieusement, Ephraïm comprend qu’il faut s’organiser vite afin de lutter contre une nouvelle menace terrifiante.

Critique : Devant la difficulté à trouver des producteurs, le réalisateur Guilermo Del Toro a décidé de sortir cette histoire sous forme de trois romans. Forcément, l’écriture, à défaut d’être originale, est extrêmement cinématographique et efficace.

Je me suis laissé embarquer d’entrée de jeu dans cette relecture assez plaisante et horrifique du mythe vampirique. Oubliés les gentils vampires romantiques et insipides de Twilight, on est ici plus proche du monstre mort-vivant assoiffé de chair humaine.

Malgré des personnages un brin stéréotypés et un scénario assez classique, le suspense est habilement entretenu dans ce premier tome. Le puzzle se met peu à peu en place, nous réservant quelques scènes terrifiantes. Sans renouveler le genre, voilà malgré tout un roman efficace dont on avale les pages à toute vitesse. Préparez-vous à quelques insomnies !

4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s