Quartet ***

Quartet : affiche

Avec Quartet, Dustin Hoffman, 75 ans, passe pour la première fois derrière la caméra. Cette comédie dramatique à la fois drôle, tendre et émouvante nous plonge, dans une atmosphère très british, dans le quotidien d’une maison de retraite un peu particulière puisqu’elle n’accueille que des musiciens classiques et chanteurs d’opéra.

Ces anciennes gloires, qui ont souvent mené leurs carrières en parallèle, vivent en vase clos et sont forcées de cohabiter, faisant resurgir vieilles rivalités, batailles d’ego, histoires de cœur et jalousies. Cela ouvre évidemment la porte à des scène cocasses et à des joutes verbales particulièrement jouissives où les acteurs tous formidables, entourés de véritables anciennes gloires de la musique, font montre d’un sens comique exceptionnel. Entre petits et grands maux, ils nous embarquent dans la préparation du gala annuel qui permettra de faire vivre cette maisonnée unique.

On pourra bien reprocher à Dustin Hoffman de prendre peu de risques et de rester trop classique et sage sur la forme, mais il transpire de son film une telle tendresse et une si belle humanité qu’on en sort forcément ému. Son film n’est certes pas renversant mais il est plaisant et charmant. Un peu de douceur et de finesse dans un monde de brutes…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s