Je suis le dernier juif : Treblinka (1942-1943) de Chil Rajchman

Je suis le dernier juif, Treblinka (1942-1943)

Le livre de poche, 2009, 137 pages

Résumé : Chil Rajchman est déporté à Treblinka en octobre 1942. Il a 28 ans. Il échappe à la chambre à gaz en devenant trieur de vêtement, puis coiffeur, porteur de cadavre et « dentiste ». Il s’évade le 2 août 1943 grâce au soulèvement du camp. Il est l’un des 57 survivants de Treblinka. Caché par un ami à Varsovie, après plusieurs semaines d’errance, il témoigne, dans un carnet, de ses 10 mois en enfer avant même la fin de la guerre.

Critique : Cet ouvrage bouleversant est le témoignage d’un des très rares survivants du camp d’extermination de Treblinka. Ce récit, court, a été écrit dans l’urgence, avant même la fin de la guerre, alors que son auteur, ayant échappé à ses bourreaux nazis, se cachait chez un ami dans Varsovie en ruine. C’est sans doute ce qui en fait sa force et sa qualité exceptionnelle.

Rajchman nous plonge dans l’horreur absolue de la solution finale et la rationalisation glaçante de cette usine de mort. Affecté à divers postes au cours de ses 10 mois passés à Treblinka, il explique le fonctionnement du camp. Il exprime la désespérance absolue, la mort omniprésente, la destruction de toute humanité. Mais il montre aussi, comme une lueur d’espoir, que de nombreuses victimes ont tenté de résister à cette œuvre de mort.

Il explique enfin comment les nazis, tout à fait conscients de l’ignominie de leurs actes, ont essayé de faire disparaître toute trace de leurs crimes. Un récit douloureux et d’une puissance rare pour ne jamais oublier.

5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s