Moins que zéro de Bret Easton Ellis

Moins que zéro

Christian Bourgeois, 10/18, 1986, 1999, 234 pages

Résumé : Clay, étudiant à Camden dans le New Hampshire, revient à Los Angeles, sa ville natale, pour les vacances d’hiver. Il retrouve ses amis et sa petite amie, Blair, s’interroge sur ses relations. Il multiplie les aventures et les soirées entre alcool, drogues et sexe.

Critique : Ce premier roman de l’enfant terrible de la littérature américaine étonne autant qu’il détonne, mais il est très loin d’être parfait. A l’époque, Ellis n’avait que 20 ans et il a reconnu par la suite avoir intégré de nombreux éléments autobiographiques.

On suit le parcours de Clay Easton dans le monde difficile et désœuvré des pauvres enfants de riches de Los Angeles, entre névroses et ennui. Bien sûr, on y verra le côté prémonitoire d’une société américaine individualiste en pleine présidence Reagan. La gangrène du fric qui pollue les relations humaines, fait perdre toute valeur morale, avec un cocktail trash détonnant de sexe (forcément bisexuel) et de drogues. Ces éléments du roman sont pour moi réussis et brillants.

En revanche, les personnages tous plus antipathiques les uns que les autres (y compris le héros, complètement blasé) et les incohérences et répétitions du récit m’ont beaucoup moins convaincu. Très rapidement, on a compris où Ellis veut en venir et tout le reste n’est que du décor un peu trop factice à mon goût. Tout cela manque de contour, les dialogues sont souvent d’une ineptie totale, mais pour un premier roman c’était évidemment très culotté, surtout dans les années 80…

3,75/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s