Sacs de pluie de Lionel Armand

 

Sacs de pluie

L’Harmattan, coll. Théâtre des 5 continents, 2012, 114 pages

Pièce en 1 acte pour une femme et 4 hommes

Résumé : Gildas, le délégué syndical risque d’être remis en cause par Tanguy lors des prochaines élections. Rodolphe et Maxime hésitent à remettre en cause leur ami et à dénoncer un système qui les protège. Mais on parle de licenciements et d’argent détourné. Et puis il y a la belle et jeune Axelle qui fait tourner les cœurs et les têtes…

Critique : Appréciant son travail de metteur en scène dans une compagnie de théâtre proche de chez moi, je me suis plongé avec intérêt dans la lecture de cette pièce de théâtre. Elle est à son image, radicale et sans concession, avec un regard plein d’espoir mais souvent désabusé sur le monde du travail et l’humanité de manière plus générale. Le texte mérite du temps pour être absorbé et propose une analyse juste de l’effondrement progressif des luttes sociales. Les crédits à payer, l’évolution des modes de consommation, la peur du chômage… Peu à peu, le monde ouvrier a accepté le recul de ses droits, se berçant de l’illusion du progrès social. Le drame se noue peu à peu autour de beaux monologue, entre rivalités syndicales ou amoureuses et détournements d’argent. Une pièce émouvante qui crie la désespérance sociale ouvrière.

4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s