The Dark Knight Rises ***

The Dark Knight Rises : affiche

Avec The Dark Knight Rises, Christopher Nolan conclut sa trilogie Batman de manière brillante mais extrêmement dense. Son Batman est au final bien différent de la vision franchement kitch de ses prédécesseurs.

Les trois volets signés par Nolan offrent une véritable cohérence d’ensemble et dressent le portrait de nos sociétés contemporaines obsédées par la sécurité et le terrorisme. La peur qui saisit à chaque instant nos sociétés surinformées. Si dans le message politique, Nolan se perd souvent dans des discours un brin pompeux, il dresse cependant le portrait pas inintéressant d’un monde au bord de l’implosion, fragilisé par la toute puissante finance et par des inégalités sociales toujours plus considérables.

Cette densité du récit qui oscille entre scènes d’action souvent époustouflantes et intrigues à tiroir fait pourtant parfois perdre de vue à Nolan ce qui fait la force des grands blockbusters, l’émotion. On est bluffé par la qualité des personnages principaux et secondaires qui tous parviennent à exister, mais dans ce panier de crabes, on peine à s’attacher à l’un ou l’autre. On saluera cependant l’interprétation de Joseph Gordon-Levitt, l’acteur qui monte à Hollywood, dans ce qui sonne comme un passage de relais.

Au final un grand film d’action, un peu trop dense, mais d’une indéniable beauté visuelle. L’un des meilleurs films d’une année cinématographique 2012 pour le moment bien médiocre…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s