Le meilleur des mondes d’Aldous Huxley

Le meilleur des mondes

Titre original : Brave New World, Pocket, 1932 / 2011, 318 pages

Résumé : Dans le futur, un Etat mondial a hiérarchisé à l’extrême la société. Les derniers humains « sauvages » nés naturellement sont enfermés dans des réserves. Les fœtus sont développés in vitro et chaque humain est déterminé génétiquement aux tâches qu’il aura à accomplir. Chaque caste est socialement conditionnée pour se satisfaire de son sort. Le bonheur est loi ; famille, monogamie et sentiments sont bannis. L’arrivée d’un jeune sauvage pourra-t-elle modifier cet équilibre ?

Critique : Ecrit au début des années 30 et d’une incroyable modernité, ce roman est considéré comme un chef-d’œuvre de la littérature d’anticipation. En effet, on est bluffé par le côté visionnaire d’une société totalitaire obnubilée par la recherche du bonheur et le contrôle du libre arbitre de ses habitants. On y retrouve en germe toutes les dérives des états totalitaires des années 30-40.

Mais là où le texte est intemporel, c’est qu’on y retrouve aussi certaines dérives de nos sociétés contemporaines et des progrès scientifiques qui sonnent comme autant de mises en garde (recherche du bonheur par des molécules chimiques, ascenseur social en panne…). On peut cependant regretter la faiblesse des enjeux dramatiques et des personnages qui peinent à exister au milieu de ces descriptions sociales et scientifiques. Un roman étrange et étonnant, à mi-chemin avec un essai sociologique. A lire assurément en se rappelant que tout ce que l’homme peut scientifiquement réaliser, il finit par le faire…

3,5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s