Hugo Cabret ***

Avec Hugo Cabret, Matin Scorsese signe un bel hommage aux pionniers du cinéma à travers un film familial drôle, tendre et mélancolique… mais aussi un peu bancal. Tout commence par une magnifique entrée en matière, très rythmée à travers cette course poursuite dans la gare. Les effets en 3D sont somptueux, il s’agit peut-être du meilleur usage de la 3D depuis Avatar. La reconstitution de cette gare, dans le Paris des années 1920, est magnifique, malgré le côte un peu carte postale. Les personnages croisés laissent augurer le meilleur et l’on se laisse embarquer par cette histoire de jeune garçon orphelin en quête d’objets lui permettant de réparer l’automate de son père.

Le film est tenu, dans cette première partie, par des seconds rôles tous remarquables (Jude Law, Chritopher Lee…) et en particulier par Sacha Baron Cohen qui campe un policier absolument tordant. Accompagné de son chien, ils forment le duo comique du film qui l’anime régulièrement. Scorsese lorgne volontiers du côté de Dickens, intention très louable, mais cherche rapidement à s’en démarquer pour proposer plus qu’un simple film de Noël pour enfants.

En effet, le réalisateur, bloqué par des enjeux dramatiques un peu faibles du côté du jeune Hugo, part alors sur une autre piste en s’intéressant au personnage de Papa Georges (formidable Ben Kingsley). Débute alors un tout autre film qui se veut un hommage aux premiers cinéastes et à l’un d’entre-eux en particulier, Georges Meliès, l’inventeur des effets spéciaux au cinéma. L’ensemble, parfois un peu professoral, ne manque cependant pas d’intérêt tant les références sont riches et nombreuses, mais cela ralenti fortement le rythme du film qui aurait beaucoup gagné à être condensé.

Le résultat est un film beau mais bancal s’adressant tantôt aux enfants, tantôt aux adultes mais jamais vraiment aux deux en même temps. Il reste de magnifiques images, une alternance de scènes drôles et émouvantes, et espérons-le, quelques références qui donneront envie aux plus jeunes de découvrir la fabuleuse histoire du cinéma…

Publicités

Une réflexion sur “Hugo Cabret ***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s