Inglourious Basterds **

Les films de Quentin Tarantino sont toujours très attendus. Même si je ne suis souvent pas fan de sa complaisance pour la violence et si je trouve ses oeuvres souvent surévaluées, je dois reconnaître qu’il est un excellent réalisateur. Il le prouve une fois de plus avec ce nouvel opus. Il est globalement très réussi au moins pour ce qui concerne les deux premiers tiers. C’est bien filmé, formidablement interprété par un casting de rêve (Brad Pitt génial, Diane Kruger impeccable et Mélanie Laurent se défend très bien) dominé par un Christoph Waltz (prix d’interprétation à Cannes) qui campe un méchant à faire frémir comme on en a rarement vu au cinéma! Le rythme est assez bon, l’humour est présent. Bref la patte Tarantino est là et on prend du plaisir à suivre ce commandot qui élimine les nazis. C’est une nouvelle fois le thème de la vengeance qui intéresse le réalisateur, on est en terrain connu.

Certes, la réalité historique n’est pas de mise ici et ce n’est pas ce qui l’intéresse. On peut tout à fait l’admettre. Pourtant dans le dernier tiers, le scénario prend un virage complètement abracadabrant, pour ne pas dire grotesque… qui fait complètement sombrer le film dans un ridicule même pas digne d’une médiocre série B et la réalisation virtuose ne compense pas l’ineptie de cette réécriture de l’histoire. Au final, certes Tarantino ose aller au bout de sa logique et de son propos, certes c’est original mais c’est un peu vain…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s