Mylène Farmer – Point de suture ****

 
Il fallait bien que je finisse par en parler de ce nouvel album! J’annonçais au début de l’été qu’il ferait couler beaucoup d’encre et bien je ne me suis pas trompé. Comme d’habitude, l’artiste ne laisse personne indifférent. Aucun chanteur français n’arrive à ce point à être adoré et détesté… Même pas Johnny, et pourtant!
 
Au niveau de la presse, rien de bien neuf, ça tire à vue souvent sans même avoir écouté. Ben oui, quand la critique d’un album ne parle que de la première chanson et de son clip, on peut se poser des questions… Certains règlent leurs comptes avec l’artiste. Ah les refus d’interviews, ça rend les journaleux aigris! On retrouve les mêmes arguments sur la multiplication des supports (que personne ne reproche à Zazie, Johnny ou Madonna…), le peu de voix (erronné dans ce cas, j’y reviens!) ou les thèmes qui évoluent peu (ben on demande pas à Farmer de faire du Renaud et inversement!). 
 
Quand ce ne sont pas carrément des réglements de comptes personnels… Un ancien directeur de fan club, qui ne s’est pas fait que des amis à l’époque, sévissant aujourd’hui dans un hebdo télé-people médiocre (ça commence par Télé, ça finit par Star), ressort le même article depuis 10 ans pour parler de retour raté et se fait menacer par quelques fans hystériques un peu bas du front. Evidemment et à juste titre, les journalistes s’émeuvent (entre confrères on se sert les coudes), mais ils oublient au passage que l’auteur de l’article est loin d’être un saint! Le Monsieur étant très procédurier je ne peux en dire plus, mais il a beaucoup d’ennemis depuis une décennie chez les fans, un court passage sur les forums suffit à s’en rendre compte… Voilà ce qui se passe quand on s’autoproclame président d’un fan club officiel, jamais reconnu par l’artiste, que l’on saborde ensuite, avec ce que cela peut avoir comme conséquences…
 
Comme d’habitude donc avec Farmer, réactions excessives de tous les côté pour ce qui n’est finalement que la sortie d’un nouvel album! Une nouvelle fois, on ne parle que de la forme et pas du fond… Mais c’est courant dans la presse écrite française, qu’on ne s’étonne pas qu’elle n’arrive plus à vendre! Quant à Mylène Farmer de ce côté ça roule (plus de 100 000 albums et 175 000 téléphones portables avec album intégré vendus dès la première semaine, une tournée presque complète un an avant et plus de 9 millions de téléspectateurs pour suivre son interview dans le journal de Chazal, 2 millions de plus qu’à l’habitude…). Ensuite le fond, il temps d’en parler…
 

 
10 chansons plus une cachée dans ce nouvel opus ramassé aux sonorités globalement électro, que l’on peut voir comme un virage marqué dans la carrière de l’artiste, comme l’avait été Anamorphosée en son temps… Une voix posée et bien mise en avant, une production particulièrement léchée, bref du bon boulot! Une pochette que l’on peut voir comme une version trash d’Avant que l’ombre… avec sa poupée rousse suturée et instruments chirurgicaux au premier plan. Au niveau visuel déjà, ce retour est réussi et ne laisse pas indifférent! Et en plus, un visuel cohérent avec le contenu où chaque chanson (ou presque) contient un terme médical.
 
  1. Dégénération ****: Le premier opus, déjà très présent sur les ondes cet été. Très peu de paroles pour un rythme entêtant, tournant en boucle, j’en avais déjà parlé je ne reviens pas dessus. Elle appelle au réveil sa génération comme une sorte de suite à Désenchantée. Où son passés vos idéaux et votre capacité d’indignation, semble-t-elle dire… Un message finalement assez politique assez plaisant! Et le "faut que ça bouge" annonce bien l’album!
  2. Appelle mon numéro **: Très partagé sur cette chanson… Une chute du précédent album? Le son, l’air et les sonorités s’en rapprochent beaucoup en tout cas! Au niveau des paroles, c’est un peu Farmer en roues libres, les jeux de sonorités sur les "L" rappellent certaines chansons d’Alizée. L’air avec les guitares a de faux airs de California. Mais au final, malgré la légèreté de l’ensemble, le refrain est terriblement efficace et reste dans la tête qu’on l’aime ou pas!
  3. Je m’ennuie ****: Le mot qui revient le plus souvent pour qualifier cette chanson c’est "bombe électro". C’est tout à fait ça! Ca commence un peu comme du R’nB et puis ça part très électro, c’est efficace et les paroles reprennent le thème de l’ennui, assez courant chez Farmer. La petite raisonnance électro qui double sa voix est du meilleur effet. Une suite très réussie à C’est une belle journée. Boutonnat se fait plaisir et multiplie les petits sons.
  4. Paradis inanimé ****: Un pur son rock assez inattendu et une nouvelle fois très efficace. Des paroles très sombres, émouvantes et finalement assez personnelles avec une voix très grave du meilleur effet. Du pop rock très réussi et un gros coup de coeur pour cette chanson. L’artiste y parle comme rarement de sa mort mais aussi du culte qui l’entoure, de son personnage avec beaucoup de lucidité.
  5. Looking for My Name ***: Un très beau duo en mid-tempo avec Moby, là encore avec des paroles très sombres et désabusées. Ces deux là font du bon boulot ensemble et l’on regrette que le duo avec David Bowie, prévu aussi pour cet album n’ait pas pu se faire… On retrouve ces rythmes entêtant qu’affectionnent les 2 artistes et leurs voix se marient parfaitement.
  6. Point du suture ***: Première chanson lente au coeur de l’album, pour la chanson titre de l’album. Une magnifique ballade comme seule Farmer en a le secret pour ce qui sera sans aucun doute un beau moment d’émotion lors du Live. A la différence d’un Avant que l’ombre… qui alignait les ballades au point de leur faire perdre toute saveur, celle-ci ressort bien mieux… Et une fin qui monte en émotion. Le résutat est très bon!
  7. Réveiller le monde ****: Cette chanson est assez critiquée chez les fans, moi j’aime beaucoup, même le refrain un peu cheap! Les sonorités 80 sont réelles mais quel rythme d’enfer! Et puis des paroles très engagées ce qui est assez rare dans son répertoire pour être souligné! Bref à mon goût c’est terriblement efficace!
  8. Sextonik **: Alors cette chanson démarre très bien, des couplets très réussis, planants à souhait avec des paroles très coquines (un hommage à son vibromasseur! mais avec classe…). Un sympathique hommage à Libertine à prendre au 15e degré! Mais le refrain, même s’il est efficace est rapidement plutôt insupportable. Bon ce titre devrait mettre énormément d’ambiance en Live et on ne lui en demande pas plus!
  9. C’est dans l’air ****: Le Hit de l’album! Farmer lorgne du côté de Zazie et propose un titre électro terriblement efficace (peut être le plus efficace depuis Désenchantée!). Les paroles sont tout bonnement excellentes d’intelligence avec ce qu’il faut de recul et de second degré et en même temps un message qui passe parfaitement sur l’hypocrisie de notre société. Pour moi LA chanson de l’album et visiblement nombre de fans suivent. Niveau musical rien à redire avec cette montée en puissance et le mélange parfait entre violons et guitares sur un beat rapide. Pour le live ça promet! C’est le titre fédérateur qui manquait sur l’album précédent (magnifique mais trop froid).
  10. Si j’avais au moins… ***: Une très belle ballade pour clore l’album en beauté. Pas vraiment originale mais la montée des guitares à la fin du titre est particulièrement réussie et arrive à faire monter l’émotion.
  11. Ave Maria: Le titre caché de l’album. La reprise de ce titre religieux classique, signé Schubert, est assez inattendu! Après 2 bonnes minutes de silence, le tout sur fond d’un coeur qui bat. Elle s’en tire plutôt bien sur un registre qui n’est pas du tout le sien!

Au final ce Point de suture est un album terriblement efficace, assez clairement conçu pour la scène comme l’a pu être le Totem de Zazie. C’est un album plus cash et franc dans l’écriture que n’a pu l’être Avant que l’ombre…, il en ressort une vraie sincérité à l’écoute. Je suis très emballé, beaucoup plus que par le précédent opus en tout cas! Et la voix de Mylène Farmer semble s’affirmer de plus en plus, et qu’elle ose aller un peu plus dans les graves, ça lui réussit plutôt très bien!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s