Quand l’immobilier US fait trembler le système économique mondial

 

 

 Crise boursière: Deux dessins de Chappatte résument parfaitement la situation…
 
Et oui durant toute l’ère Bush (et un peu aussi auparavant, mais ça s’est accentué depuis 2001…), les américains ont largement vécus au-dessus de leurs moyens. Ils y ont été encouragé par leurs dirigeants et par leurs banques afin de soutenir la croissance et l’emploi. Résultat, le pays entier s’appauvrit dans cette spirale du toujours consommer plus quitte à s’endetter (on a atteint des sommets dernièrement avec le nouvel I-Phone qui sur le plan technologique ne sert strictement à rien!). Le problème est qu’à la différence de l’Europe c’est tout le pays qui est en déficit (budget de l’Etat, balance commercial, ménages, entreprises). Donc les banques qui ont prêté aux américains s’inquiètent de ne pas êtres remboursées surtout que l’endettement des ménages est tel que leur marché de l’immobilier est en passe de s’effondrer (la demande baisse car de moins en moins de personnes n’ont les moyens d’acheter des logements et l’offre augmente puisque les ménages sont surendettés et ne peuvent plus rembourser leurs prêts…). Les banques renflouent pour empêcher l’effondrement de tout le système mais du coup elles ont moins de liquidités pour prêter aux entreprises elles-mêmes endettées. Et voilà pourquoi la contagion sur les places boursières.
 
Alors que va-t-il se passer maintenant? C’est le système néolibéral dans son ensemble qui ne peut pas fonctionner et qui est voué à plus ou moins long terme à l’effondrement. Aucun système économique ne peut maintenir une croissance telle qu’elle est voulue par les investisseurs car le système économique que nous subissons actuellement est uniquement fondé sur la spéculation et l’enrichissement de quelques uns sur le dos de la majorité. C’est socialement, moralement, mondialement et écologiquement de moins en moins tenable.
 
Cette crise boursière estivale n’est probablement qu’un soubressaut qui doit cependant nous mettre en garde et démontre que le vers est dans le fruit! Notre système économique est pourri de l’intérieur et commence à se bouffer lui-même.  La sagesse devrait nous conduire dans le monde entier à réfléchir sur un nouveau système, plus respectueux du travail de chacun, plus égalitaire dans la répartition des richesses, plus respectueux de l’environnement. Le problème c’est que c’est l’inverse qui est en passe de se produire et qui nous conduira inévitablement au pire. Comme la croissance mondiale est insuffisante pour enrichir tout le monde, on va assister à des luttes de plus en plus féroces, voire violentes, chacun voulant l’attirer à lui. Quant aux américains, ils vont continuer à monopoliser de plus en plus de richesses au nom de la croissance économique mondiale, les investisseurs vont continuer à leur prêter toujours plus d’argent (par peur de ne pas retrouver leur mise) mais ce sera à fonds perdus, la banqueroute des USA semblant être de plus en plus inévitable à moyen ou long terme devant l’incompétence de ses dirigeants. Plus le monde entier (Asie et Europe en particulier, principaux bailleurs de fonds des Etats-Unis) tardera à prendre conscience de ce fait, plus l’atterrissage sera difficile…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s