Les russes veulent prendre possession de l’Arctique

 
Sous couvert de recherche scientifique, les appétits s’aiguise et les reslations entre russes et américains n’ont pas fini de se dégrader. Pour l’Arctique redevient tout à coup au coeur des préoccupations? Pour le pétrole bien sûr, l’Océan Actique est supposé en abriter d’énormes quantités inexplorées et inexploitées! La création de plate-forme sera en plus simplifiée par la fonte de certaines parties de la banquise. Autre élément lié à cette fonte, c’est la possible ouverture de nouvelles routes commerciales pour le trafic maritime entre l’Asie, l’Amérique et l’Europe. De quoi bouleverser durablement les équilibres commerciaux et stratégiques mondiaux…
 
Deux députés et un scientifique russes se sont lancés mardi dans un long voyage jusqu’au pôle Nord où ils doivent plonger, à bord d’un bathyscaphe, jusqu’à 4.200 mètres de profondeur, ont annoncé les organisateurs de l’expédition. Le brise-glace nucléaire Rossia, suivi du bateau Akademik Fedorov, devaient quitter dans la soirée le port de Mourmansk (nord-ouest de la Russie), sur la mer de Barents, a indiqué à l’AFP l’organisateur Vladimir Strougatski.

L’expédition est menée par Artour Tchilingarov, député russe de 67 ans très friand d’expéditions en Arctique. M. Tchilingarov, son collègue de la Douma Vladimir Grouzdev et le scientifique Anatoly Sagalevitch doivent plonger dimanche à bord d’un bathyscaphe à 4.200 mètres, à la verticale du pôle Nord.

Ils doivent procéder à des expériences scientifiques et laisser un drapeau russe et une capsule contenant un message pour les générations futures, a dit M. Sagalevitch cité par le quotidien Izvestia. Au-delà de l’intérêt scientifique, l’expédition vise à rappeler les visées russes sur le contrôle de ces régions.

M. Tchilingarov a ainsi estimé que l’expédition aiderait la Russie à avancer dans sa revendication de ses territoires, disputés avec d’autres pays, notamment les Etats-Unis. "L’Arctique est à nous et nous devrions y montrer notre présence", déclarait la semaine dernière le député sur la chaîne Vesti. Dans un discours prononcé en mai, le président Vladimir Poutine a promis des efforts pour préserver les "intérêts stratégique, économique, scientifique et de défense de la Russie" dans l’Arctique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s