Aides européennes pour le cinéma…

 
Bon parler de cinéma comme d’une industrie me gêne un peu, mais avec la mode du néolibéralisme, il faut malheureusement faire avec… Bonne nouvelle, les aides nationales et européennes actuelles sont reconduites jusqu’en 2009, de quoi poursuivre les réformes… mais pour la suite ce n’est pas gagné… Et puis, il y a encore le problème du système d’indemnisation des intermittents qui sinistre véritablement ces professions (notamment pour les débutants qui sont pourtant l’avenir!). Enfin, si pour les aides publiques, le système de financement des films est maintenu, en revanche, du côté des télévisions, l’heure est plutôt au désengagement puisqu’elles diffusent de moins en moins de films de cinéma…
 
La Commission européenne a prolongé mercredi jusqu’à la fin 2009 le régime des aides au cinéma européen qui facilite le financement public des oeuvres cinématographiques et audiovisuelles dans l’UE. "Cette solution de continuité devrait stimuler l’industrie européenne par le maintien des conditions actuelles et ainsi l’aider à relever les défis futurs sur un marché hautement concurrentiel", estime la Commission dans un communiqué. La décision a été prise conjointement par les deux commissaires en charge du dossier, celle à la Concurrence Neelie Kroes et celle aux Médias, Viviane Reding.

En septembre 2001, la Commission européenne avait adopté un texte détaillant les règles européennes en matière d’aides publiques au cinéma et visant à "lever les obstacles" à l’exploitation des oeuvres audiovisuelles en Europe. Ces règles devaient expirer le 30 juin prochain.

Dans cette "communication", elle clarifiait les critères selon lesquels sont évalués les régimes d’aide à la production cinématographique et télévisuelle. Ce faisant, elle facilitait le soutien financier des Etats membres ou des régions à leur industrie cinématographique. Depuis 2001, un Etat membre peut, en échange de subventions publiques, imposer à un producteur de dépenser sur son territoire jusqu’à 80% du budget d’un film.

En outre, si la Commission n’autorise en principe des aides que si elles sont inférieures à 50% du budget de production, les films difficiles à financer et à petit budget sont dispensés de ce plafond. La prorogation décidée mercredi signifie que la Commission continuera à appliquer ces critères, très favorables à l’industrie, pour examiner et approuver les subventions publiques au cinéma européen. "La décision de ce jour (…) offre aux Etats membres et aux investisseurs la sécurité juridique nécessaire pour continuer à investir dans les films, les séries télévisées et d’autres oeuvres audiovisuelles européens", s’est félicitée Mme Reding.

Selon elle, une telle décision "montre à toutes les parties concernées les mesures à prendre en vue de la définition des règles futures, afin d’améliorer encore l’équilibre entre le défi de promouvoir la diversité et la nécessité de renforcer la compétitivité de l’industrie de l’audiovisuel". En effet, les professionnels du cinéma doivent s’attendre à un changement de cap, car d’ici la fin 2009, la Commission va devoir trouver d’autres solutions.

Viviane Reding a d’ores et déjà indiqué qu’il faudrait probablement s’orienter vers une territorialisation non plus nationale mais européenne. En clair, la Commission pourrait décider que les subventions octroyées par les Etats membres ne puissent plus être distribuées à 80% dans l’Etat concerné mais plus largement dans tous les autres Etats membres (ce qui serait très mauvais pour la France qui accueille et finance de nombreux tournages indispensables à la survie des intermittents!).

En 2006, 926 millions de billets de cinéma ont été vendus dans l’UE, soit une augmentation de 3,6% par rapport à 2005. Les films européens ont représenté 28 % des ventes de billets contre 25% l’année précédente. La même année, 862 films ont été produits en Europe, soit 47 de plus qu’en 2005. C’est tout le paradoxe d’un art dont l’économie qu’il génère est en croissance et qui est pourtant en crise…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s