Fin de campagne, quand les blogs révolutionnent la loi électorale

 
Personnellement, je vais toujours voter le matin donc la publication sur le Web des premiers résultats, avant la fermeture des bureaux de vote ne me concerne pas trop. Mais il est clair que pour un certain nombre d’électeurs, cela pourrait changer leur vote: le vote utile dès le premier tour si le candidat est en difficulté, ou encore le vote pour un autre candidat pour en faire éliminer un troisième… Mais bon, sur la totalité je ne suis pas certain que ça change beaucoup les choses…
 
En fait, c’est plutôt la loi électorale qui pose problème puisque n’importe quel média étranger peut publier les résultats avant 20h00, alors qu’en France l’obligation est d’attendre 20h00… Avec le développement du Net, chacun peut donc consulter les résultats avant l’heure légale… Pour éviter cela, ne faudrait-il pas faire fermer tous les bureaux de vote à la même heure? 19h00 ou 20h00 pour tout le monde… En tout cas des bloggueurs ont lancé le débat en affirmant vouloir publier les résultats des sondages sortie des urnes dès 18h30… Ne faudrait-il pas également interdire ces sondages? 
 
Pour ma part, je ne les publierai pas, même s’il est probable que j’aille consulter ces sites étrangers… En regardant ces dernières semaines, je trouve que les sondages ont largement pollué cette campagne électorale, évacuant totalement le débat de fond. Les analystes politiques n’ont que très rarement parlé des idées, des programmes ou des propositions et ont passé leur temps à commenter le sondage du jour, la position de l’un par rapport à l’autre, avec une absence totale de recul. Les journalistes seraient-ils tous devenus des statisticiens?
 
Une chose est sûre, cela démontre la pauvreté actuelle du débat politique en France, mais surtout, la pauvreté intellectuelle de nos journalistes qui sont incapables d’aller sur le fond et de mettre réellement les politiques en difficulté. Et pourtant tous les programmes des candidats sont facilement attaquables, possèdent des incohérences flagrantes, des promesses intenables (pas forcément financièrement, mais surtout techniquement sur des compétences européennes qui ne dépendent pas directement du Président…). Et que dire de la politique étrangère… Là, les journalistes manquent visiblement d’un réel baggage intellectuel. Alors que c’est la principale fonction du Président de la République, personne n’a parlé de politique étrangère. On a entendu parler un peu de l’Europe (sur l’Euro soi disant trop fort alors qu’il nous protège de l’inflation), toujours pour la critiquer, souvent injustement. Bref, on arrive au bout d’une campagne très décevante sur le fond, vraiment pas à la hauteur du débat attendu par les français… pas étonnant qu’il y ait autant d’indécis…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s