Sarkozy persiste à soutenir des homophobes…

Début septembre, j’avais déjà souligné le soutien au-delà de l’admissible de Sarkozy au député UMP homophobe du Nord, Christian Vanneste. Malgré les condamnations successives, Sarkozy s’évertue à le garder à ses côtés, à la différence du PS qui s’est enfin (il était temps!) séparé de Georges Frêche. Il est vrai, que Sarkozy continue à entretenir des liens étroits avec les groupes religieux les plus conservateurs de notre pays, qui ne sont pas connus pour leur ouverture d’esprit sur la question de l’homosexualité. Si Sarkozy pense réduire la délinquence (c’est son programme!) en soutenant (financièrement!) l’enseignement religieux par les religieux, il se met le doigt dans l’oeil, il arrivera simplement à faire imploser la République et à développer de nouvelles formes d’extrémismes. Derrière le discours d’ouverture, Sarkozy cache de plus en plus mal une homophobie latente mais réelle!
Voici les faits concernant Vanneste:
La cour d’appel de Douai (Nord) a confirmé hier la condamnation du député UMP du Nord, Christian Vanneste, à 3 000 euros d’amende pour « injure envers les homosexuels » et à 500 euros supplémentaires de dommages et intérêts aux trois associations plaignantes (SOS-Homophobie, Act Up Paris et le Syndicat national des entreprises gays). Le député devra aussi publier un extrait du jugement dans la Voix du Nord, l’Express et le Monde.
L’affaire remonte à deux ans. Lors du vote de la loi du 30 décembre 2004 réprimant les injures et discriminations homophobes, Christian Vanneste avait donné une interview à la presse régionale. Il y affirmait que l’homosexualité était « inférieure à l’hétérosexualité ». « Si on la poussait à l’universel, ajoutait-il, ce serait dangereux pour l’humanité. »
Les associations de lutte contre l’homophobie se sont félicitées de l’arrêt de la cour d’appel. Et réclament la tête du député. « Nicolas Sarkozy a qualifié les propos de Christian Vanneste d’ »inadmissibles » et « intolérables », mais continue de les admettre et de les tolérer en refusant de l’exclure, comme il s’était engagé à le faire en cas de récidive », s’agace SOS-Homophobie. Car récidiviste, Vanneste l’est assurément (chacune de ses interventions contient presque systématiquement des injures homophobes!). Il y a quelques semaines, le député déclarait à Nordik, une publication gay régionale : « Il est vrai qu’un type de comportement qui ne permet pas d’engendrer la vie est un comportement nocif pour l’humanité. » Christian Vanneste est toujours le candidat officiel de l’UMP aux législatives dans la 10e circonscription du Nord.
Il est aussi intéressant de réaliser une analyse de texte des propos de Vanneste. Lorsqu’il parle des homosexuels, il n’est jamais question des personnes en tant que telles, mais de leur comportement. Sous-entendu, il rabaisse d’abord les gays à leur simple sexualité, et ensuite il les nie en tant que personnes. Pour lui, l’homosexuel n’existe pas, seul le comportement homosexuel existe. Qui dit comportement, dit quelque chose que l’on peut modifier, corriger, guérir. On voit quelle idéologie nauséabonde, portée par des groupes sectaires ultra-conservateurs, se cache derrière ce discours… De tels propos sont indmissibles venant de la part d’un élu d’un parti qui se veut républicain, démocratique et respectueux des libertés individuelles… Ou alors, l’UMP renie les droits des homosexuels, mais dans ce cas là que Sarkozy le dise clairement plutôt que de continuer à mentir par omission…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s