Shortbus: Un film polisson à ne pas rater!

 
Après le détonnant et cultissime "Hedwig and the Angry Inch", John Cameron Mitchell nous revient en pleine forme avec une chronique sensuelle et sexuelle, libertine et libertaire d’une force dévastatrice.
 
Il alterne avec réussite des scènes de comédie à l’humour ravageur, d’émotion et de sexe crues. Sur ce sujet casse gueule, il évite la vulgarité crasse et nous parle non pas de sexe mais d’amour et de la recherche si difficile du bonheur et de l’équilibre. Ses personnages nous renvoient à notre propre sollitude, à nos blocages les plus enfouis et abattent, sans jamais céder à la facilité, nos barrières morales ou sociales.
 
Il faut dire que ses acteurs tous méconnus, issus de castings sur Internet, y mettent beaucoup d’eux et sont incroyables de naturel et de présence. Tous ont d’ailleurs mis leurs propres expériences pour composer leurs personnages et développer le scénario. Le casting s’est ensuite réalisé en fonction des affinités de chacun. Paul Dawson qui arrive à nous émouvoir aux larmes (mais qui sait aussi faire preuve d’une très grande souplesse!) et Sook-Yin Lee (excellente en "sexologue" incapable de jouir) sont d’immenses révélations, mais tous les acteurs à l’unisson se donnent au delà de toute réserve et de tout tabou.
 
A la différence d’une Catherine Breillat ou d’un Larry Clark, la chair n’est jamais glauque ou triste, elle est au contraire l’expression d’un espoir, d’une promesse, celle de la tendresse, du respect et de l’Amour. Oui, John Cameron Mitchell aime ses acteurs infiniment et arrive a créer un lien d’empathie entre eux et nous. Ainsi, le spectateur n’est jamais mis en position de voyeur libidineux, mais il se retrouve presque en position d’acteur, d’ailleurs l’un des personnage le confirme à un moment en disant: "Regarder, c’est déjà participer…".
 
Cet hymne à la liberté sexuelle, dans un monde post 11 septembre bien triste et réactionnaire, vous ouvre l’esprit, l’âme et le corps comme rarement un film de cinéma ne l’a fait. Croyez-moi, ce film vous fera retrouver le goût d’aimer et de vivre. Osez ce film pour ouvrir votre esprit et retrouver un semblant d’espoir dans l’humanité. Tout n’est pas pourri ici bas et ce "Shortbus" nous fait revenir à des sentiments simples, mais finalement, incroyablement sains… Plus qu’un film, une expérience artistique déjantée et unique! 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s