Séisme à Hawaii

 
Pour une fois qu’il y a une actualité séisme, je ne résiste pas à l’envie de vous en parler un peu… Un séisme de magnitude Mw=6,6 s’est produit à 7h07 heure locale à proximité de la côte Ouest de la Grande Ile (Kailua Kona) d’Hawaii, et à 250km d’Honolulu. Il a été suivi d’une réplique de magnitude 5,8 puis de plusieurs autres répliques plus faibles. C’est un séisme puissant pour une zone de volcanisme de point chaud qui produit rarement des tremblements de terre de magnitude supérieure à 6,0 mais malgré tout pas exceptionnel. En 1868, un séisme de magnitude évaluée à 7,9 avait fait 31 victimes dans un glissement de terrain.
 
L’archipel et la dorsale des Hawaii qui s’allongent dans le Pacifique sur environ 3500km, ont en fait été formés par le même point chaud (une percée du magma dans la croûte terrestre) qui se trouve à l’Est de la Grande Ile à côté de laquelle s’est produit le séisme. Il est à l’origine d’un volcanisme effusif, c’est-à-dire composé d’une lave très liquide, non explosif. La formation de cette chaîne volcanique essentiellement sous-marine (où l’activité se concentre uniquement au-dessus point chaud) est liée au fait que ce point chaud est immobile alors que la plaque Pacifique se déplace dans cette zone en direction de l’Ouest Nord-Ouest. D’où ces percées successives dans la croûte à l’origine de cette chaîne. L’activité sismique dans l’archipel des Hawaii est essentiellement liée à cette activité volcanique. Les tremblements de terre se produisent avant ou pendant une éruption, du fait des mouvements internes du magma, ou résultent des tensions dans la croûte terrestre en raison de l’accroissement du volcan. Lorsque qu’elle n’est plus alimentée par le magma, l’île s’érode et disparaît peu à peu sous le niveau de la mer. Cette île est donc la plus active sismiquement avec près d’un séisme par an de magnitude supérieure ou égale à 5,0.
 
Les mouvements verticaux sous-marins étant relativement faibles aucun tsunami ne s’est formé. Le séisme a atteint l’intensité sévère de VIII avec un potentiel de dommages forts pour les structures vulnérables et modéré à fort pour les structures résistantes. Les dégâts sont conformes à ce qui pouvait être attendu, il n’y a pas de victime et seulement 2 blessés légers. En revanche les communications téléphoniques ont été largement coupées ou perturbées. A l’aéroport, les atterrissages ont été autorisés mais les décollages repoussés de quelques heures (ce sont les touristes et les équipages qui devaient être contents!) en raison de l’alimentation en électricité insuffisante pour faire fonctionner les ordinateurs. De nombreuses routes ont été coupées par des glissements de terrains et chutes de rochers.
 
Voilà ce qu’on pouvait en dire… vous pouvez consulter les cartes à l’adresse suivante sur le site de l’USGS:
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s