A un mois des élections de mi-mandat, les Républicains en pleine tempête

 
Depuis quelques semaines, les ennuis s’accumulent pour George W. Bush et sa majorité, et franchement on ne va pas s’en plaindre! N’écoutant les conseils de personne, ils se sont comportés d’une façon arrogante et impérialiste depuis 2001, mais le retour de bâton rique d’être sévère. En effet, les scandales  se multiplient à un mois seulement des élections de mi-mandat pour le renouvellement du pouvoir législatif. Qu’on ne s’y trompe pas, si les républicains perdent la majorité à la chambre des représentants, ce serait un séisme politique réel aux USA, puisque le système favorise fortement (comme pour le Sénat en France) les conservateurs. Pourtant, ils sont au plus bas dans les sondages et seuls 20% des américains souhaitent que les républicains gardent la majorité!
 
Les causes de cette impopularité sont multiples. D’abord sur Bush, dont la guerre en Irak est de plus en plus critiquée, au sein même de son parti. Un rapport de la CIA a mis le feu aux poudre en démontrant que le risque terroriste était accru aux Etat-Unis depuis l’intervention américaine. La guerre n’a donc servi à rien pour la sécurité des USA, pire elle a aggravé la situation et elle tue chaque jour un peu plus de GI… Bush, encore, s’est aussi mis la minorité latino à dos en promulgant de nouvelles lois plus restrictives sur l’immigration et par sa décision de construire un mur le long de la frontière mexicaine afin de limiter le flux des clandestins. Si pour les mexicains, qui votent massivement pour les démocrates ça ne change pas grand chose, en revanche les cubains, traditionnellement républicains, pourraient cette fois-ci revoir leur jugement et faire basculer la Floride dont on connait l’importance stratégique lors des élections!
 
Ensuite, les républicains sont largement critiqués dans leur soutien aveugle à la NRA (National Riffle Association) qui fait du lobbying depuis des années pour maintenir la vente libre sur les armes à feu. Or, trois carnages par armes à feu en moins d’une semaine dans des écoles (notamment chez les amish réputés pour leur pacifisme) sont venus relancer le débat. Même le très conservateur Washington Post appelle à un retour en arrière et à tenter l’expérience d’une interdiction des armes à feu. C’est bien sûr un refus total chez les élus républicains, arrosés financièrement depuis des années par la NRA et les fabricants d’armes.
 
A tout cela, est venu s’ajouter un scandale sexuel. Un député républicain, auteur de la loi contre la pédophilie sur internet, est accusé d’avoir échangé des courriels à caractère pornographique avec des lycéens de 15 ans stagiaires au congrès. Ca l’affiche mal quand vous vous faites l’ardent défenseur d’un retour des bonnes moeurs! Toujours se méfier des donneurs de leçons sur ce plan là, ils ont toujours des cadavres planqués dans le placard! Ce député risque la prison mais il pourrait entrainer dans sa chute le président de la Chambre des représentants (l’équivalent de Debré  chez nous!) qui avait connaissance de ces actes et les a couverts! Bref, des têtes vont tomber et à un mois seulement des élections, tous ces scandales n’aident pas à la sérénité des débats et devraient peser fortement dans les résultats des élections (espéront le en tout cas! Car, sinon ce serait à désespérer des américains!). La meilleure chose qui pourrait arriver serait l’élection d’une majorité démocrate, obligeant Bush à une cohabitation de 2 ans qui réduirait fortement ses capacités de nuisance à la fois sur sa politique intérieure et extérieure…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s