Non, la Joconde n’était pas un transexuel…

 
Encore un mythe qui se brise! L’énigmatique sourire de la Joconde n’est pas celui d’un homme. Pourtant, certains indices l’avaient laissé croire… Le fait que Léonard de Vinci fusse homosexuel avait probablement contribué à renforcer l’idée. Mais d’affreux scientifiques canadiens sont arrivés avec une nouvelle théorie…
 
Non, la Joconde ne peut pas être un homme tout simplement parce qu’elle porte une robe de femme enceinte, ou venant d’accoucher (en même temps rien n’aurait empêché un homme de se vêtir de cette façon! Mais je suis de mauvaise foi!). Passée au laser3D, les chercheurs se sont aperçus que Vinci l’avait d’abord représentée avec un chignon et un bonnet… D’un seul coup, ça semble beaucoup moins sexy! Et du coup, le mystère demeure un peu car c’étaient les jeunes filles ou les femmes aux moeurs légères qui gardaient les cheveux libres à cette époque. Dans ces conditions, la Joconde est-elle bien cette jeune épouse d’un soyeux florentin? Shocking!  Il semblerait bien que ce tableau ait été peint pour fêter la naissance du second enfant de Mona Lisa.
 
Cette technique d’imagerie tridimensionnelle a permis de déceller des détails jusqu’à présent invisibles, largement cachés par le vernis et d’obtenir des perspectives nouvelles qui seront très utiles dans le cadre de nouvelles recherches. En outre, le laser n’abîme pas l’oeuvre et permet d’observer la totalité du tableau sans même le toucher. C’est un outils révolutionnaire pour les historiens de l’art, qui va sans aucun doute permettre d’approfondir nos connaissances les oeuvres les plus célèbres et aider à la restauration d’autres. Pour la Joconde, les mesures de protection contre l’usure du temps ne cessent de se multiplier, les chercheurs ont profité de son déplacement dans un caisson climatisé pour l’étudier, ce sera sans doute la dernière fois avant de nombreuses années (elle ne l’a été auparavant qu’en 1930 et 1952!) et c’est pour cela que leurs résultats sont si importants. Il ont aussi étudié l’état de dégradation du tableau, le panneau de peuplier est sensible au variations climatiques mais sa mise dans un caisson devrait la protéger pour de nombreuses années encore! Ouf, la star du Louvres n’est pas en danger!
 
En tout cas chapeau à Léonard de Vinci, cinq siècles après, son tableau fait toujours parler! Son oeuvre alimente toujours les spéculations… C’est sans doute cela que l’on appelle le génie…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s