NRJ: Une forte baisse des résultats

 
L’action de NRJ, "première radio musicale française" est en forte baisse depuis quelques jours. En cause, la division par deux du bénéfice net de l’entreprise entre le premier semestre 2005 et 2006, liée à une diminution des recettes publicitaires.
 
Ces résultats décevants sont d’abord la conséquence de la baisse généralisée des recettes publicitaires des radios. En effet, le média radiophonique est de plus en plus boudé par les annonceurs et avec une page de pub tous les quarts d’heure, il est difficile d’accroître les coupures sans dépasser une impression de saturation déjà réelle. Les radios perdent des auditeurs, en particulier chez les jeunes (principales cibles des annonceurs), qui leur préfèrent internet où l’on trouve une plus grande diversité et flexibilité de programmation, mais aussi les chaînes de la TNT dont trois diffusent des clips en boucle (NRJ12, Europe2 TV et W9). Après tout pourquoi se contenter du son quand on peut aussi avoir l’image (en même temps les clips actuels, vulgaires et mysogines, avec des poufiasses en string qui se déhanchent autour de rappeurs carricaturaux et ridicules, n’en valent pas vraiment la peine…). Et puis l’offre s’est aussi accrue sur le câble-satellite avec les petites soeurs de MTV et MCM. Résultat, les temps sont durs pour les radios qui doivent recruter de plus en plus d’animateurs TV, pour créer l’événement et faire parler, donc le prix de la grille des programmes explose…
 
Mais il y a un autre problème pour NRJ… La radio semble moins plaire à ses auditeurs, vit sur ses acquis, manque d’audaces et de nouveautés. Car NRJ, depuis quelques mois vise un public de plus en plus jeune avec une variété musicale de plus en plus réduite (quasiment que du Rn’B), ne séduit plus que les ados et a perdu en route les 20-30 ans qui lui assuraient jusqu’à présent un matelas d’auditeurs important et aimé des annonceurs. La cause? Les stars de la chanson française ont disparu de la programmation (out les Goldman, Farmer, Obispo, Zazie… qui ont fait le succès de la radio), remplacées par les Diam’s, Kamaro, M Pokora et Star Académiciens pour attirer les ados. Des choix musicaux trop médiocres et faciles avec des chansons prévues pour le téléchargement sur téléphone mobile… Or, le problème des ados c’est qu’ils sont beaucoup plus versatiles dans leurs goûts et leurs choix, qu’ils zappent très facilement et qu’ils lui préfèrent Skyrock qui a mieux su s’adapter… Résultat l’audiance de la radio serait en forte baisse… Et surtout, les diffusions sur NRJ ne font plus les ventes de disques comme ça pouvait être le cas il y a seulement 2 ou 3 ans! Dans ces conditions à quoi bon acheter des pubs sur NRJ?
 
La solution? Pour le moment NRJ limite les dégâts grâce à NRJ12, mais une réforme en profondeur de cette radio s’impose… Plus d’innovations sont nécessaires, un retour à quelques valeurs sûres est indispensable pour que les 20-30 ans s’y retrouvent à nouveau. Bref, NRJ doit revoir sa programmation en profondeur et proposer des émissions plus fédératrices en attirant des stars comme l’ont fait Europe2, RTL2 ou Fun cette année. Pour la première fois depuis sa création, NRJ semble avoir un métro de retard sur ses consurrentes, pire elle est même de plus en plus qualifiée de ringarde (un comble alors qu’elle veut faire du jeune!). Un changement de programmateur s’impose, et vite!
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s