La droite ment… L’environnement trinque…

 
La majorité actuelle marche sur la tête en matière d’environnement et de consommation d’eau, ça se confirme… Trois affaires viennent le confirmer…
 
Tout d’abord les aides versées aux agriculteurs. Alors que tous les états européens imposent des critères et conditions écologiques dans le versement des aides, le gouvernement français refuse de le faire. Résultat sur une surface équivalente, un agriculteur qui fait des cultures intensives de maïs (polluantes et fortes consommatrices en eau) touchera une aide bien plus importante qu’un agriculteur bio qui fait de l’élevage extensif bovin… Pire, à partir du mois d’avril toutes les aides à l’agriculture biologique seront supprimées! Une façon comme une autre de détruire une filière pour soutenir les affaires florissantes des grands groupes vendeurs d’OGM et de produits chimiques (pesticides, insecticides).
 
Ensuite, une nouvelle loi interdit de faire la publicité de produits phytosanitaires bio non agréés. Or cette agrégation est très difficile et coûteuse à obtenir, alors que de nombreux horticulteurs produisent leurs propres produits bio. Par exemple, le purin d’orties, connu depuis des siècles comme puissant engrais et insecticide (anti-acariens et pucerons), totalement sans danger pour l’environnement, ne pourra plus être vendu comme insecticide et engrais. En revanche, les produits chimiques, polluants, ont eux cette autorisation… Bravo à nos chers députés qui ne cherchent qu’à couler une filière respectueuse de l’environnement…
 
Enfin, le conseil général des Landes vote une aide annuelle à ses communes qui ont fait le choix d’un organisme public pour la gestion et la distribution de l’eau car il est prouvé que ces organismes vendent l’eau moins chère aux particuliers que les grandes entreprises privées. Ces entreprises ont porté plainte pour discrimination mais le tribunal a donné raison au conseil général (en première instance et en appel). On peut trouver normal que des élus responsables cherchent à réduire au maximum les coûts des services à leurs administrés, à qualité égale. Et bien visiblement, la majorité UMP, saisie du problème (on se demande par qui? et ce qui leur a été promis en échange du service rendu?), n’est pas de cet avis et elle prépare un amendement visant à interdire le versement d’aides pour soutenir le choix d’organismes publics fournisseurs d’eau… On remercie donc les députés de vouloir faire gonfler la note d’eau de tous les français…
 
Trois affaires qui en disent long sur la majorité actuelle dont le seul but est d’offrir des cadeaux aux grandes entreprises privées au détriment de notre environnement et de l’intérêt public général…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s