Pluton est-elle une planète ?

Dans la série j’aime les scientifiques quand ils s’étripent juste pour une histoire de définition, je voudrais l’épisode Pluton.
Depuis une semaine, les astronomes du monde entier débattent pour savoir si Pluton est réellement une planète. A partir de quand une planète est-elle une planète? Voilà un grand débat qui doit empêcher des millions de personnes de dormir… Et pourtant ce besoin actuel de définition démontre les immenses progrès de l’astronomie ces cinq dernières années. Plusieurs planètes ont été découvertes hors de notre système solaire et à l’intérieur de celui-ci le recensement de tous les astres se poursuit. Or certains de ces gros cailloux spatiaux se trouvent être aussi gros voire plus que la petite Pluton. Il n’en fallait pas plus pour lancer le débat et couvrir d’opprobre cette pauvre Pluton qui n’avait rien demandé à personne… L’Union Astronomique Internationale avait proposé une nouvelle classification créant un sous groupe de planètes naines pour Pluton et ses consoeurs de même taille. Oui mais voilà, les astronomes ont voté et n’ont pas voulu que notre système solaire passe de 9 à 12 planètes. Résultat, Pluton est expulsée du cercle fermé des planètes et notre bon vieux soleil se retrouve avec seulement 8 satellites.
Comme toujours, les américains sont à la pointe du sujet. Pourquoi? Tout simplement parce que Pluton est la seule planète qu’ils ont découverte… C’était en 1930. Et les voilà qui se révoltent, qui affirment que cette nouvelle définition ne convient pas aux critères scientifiques et qui contestent le vote de Prague. Oui, ça devient une habitude chez les américains de contester tous les votes et de demander à recompter! Le problème c’est qu’il n’y avait que 428 chercheurs (tout de même tous de très haute renommée…) lors du vote alors que l’UAI compte tout de même 10 000 adhérents…
Il ne fait aucun doute qu’une solution finira par être trouvée… après d’interminables discussions et que la pauvre Pluton trouvera alors une forme de réhabilitation. En tout cas, ce débat actuel, aussi futile qu’il puisse paraître démontre tous les succès de l’astronomie et l’on ne peut que s’en féliciter.
Reste une question cruciale… Que vont faire les astrologues? Oui cette nouvelle définition les oblige à revoir tous leurs thèmes astraux. Est-ce pour cela qu’il se plantent toujours? Doivent-ils prendre en compte les planètes naines? Le suspense est insoutenable…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s